Carte Rétrocession

Carte interactive des PUI autorisées à la rétrocession en Région Hauts de France

Carte interactive

La carte interactive répertorie les pharmacies des établissements de santé (Pharmacies à Usage Intérieur = PUI) autorisées à dispenser certains médicaments aux patients non hospitalisés.

Retrouvez la PUI la plus proche chez vous : toutes les informations regroupées sur la carte de France interactive de rétrocession.

>> Comment utiliser la carte ?

Cliquez sur croix vertes  (logo pharmacie) pour faire apparaître les informations de l’établissement recherché. Une fenêtre s’ouvre sur la droite.


La fonction zoom sur la carte permet d’avoir une meilleure précision sur la localisation de l’établissement ou pour distinguer deux établissements proches l’un de l’autre.

Pour visionner la carte interactive : utiliser des navigateurs compatibles tels que Google Chrome ou Mozilla Firefox.

>> Outils de communication

Affiche (en format A3) et flyer ( en format A5) sont mis à disposition pour communiquer auprès des patients sur la carte interactive.

Ces supports peuvent être imprimés et disposés dans les salles d’attente de la rétrocession, des consultations médicales… 

Affiche

Flyer

Prescription et délivrance des médicaments par les pharmacies hospitalières : Rétrocession

Conformément à l’article L.5126-4 du Code de la Santé Publique, la liste des médicaments disposant d’une Autorisation de mise sur le marché (AMM) ou d’une Autorisation temporaire d’utilisation (ATU) de cohorte qui peuvent, pour des raisons de santé publique, être vendus au public au détail, est arrêtée par le Ministre chargé de la santé après avis ou sur proposition de l’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM). Cette liste est communément appelée “liste de rétrocession”.

 

Liste de rétrocession

  Les médicaments pouvant être rétrocédés sont les suivants :

  • Médicaments figurant sur la liste de rétrocession : notamment des anticancéreux, des médicaments dérivés du sang, des antibiotiques, des antifongiques, les antirétroviraux, les médicaments des hépatites B ou C chroniques, des médicaments orphelins…
  • Médicaments réputés inscrits sur la liste de rétrocession : médicaments sous ATU, en accès compassionnel, en accès précoce, préparations hospitalières, certaines préparations magistrales…

Pour aller plus loin, voir la page dédiée sur le site du Ministère

Une collaboration :